ASSOCIATION ROMANDE DES AGENTS TECHNIQUES HOSPITALIERS
ET SÉCURITÉ HOSPITALIÈRE
  Home  |  Login  |  Adhésion



Page d'accueil de la journée technique

Le site de Lavey-les-Bains est connu depuis très longtemps pour la qualité et la température de sa source thermo minérale. L’établissement thermal cantonal y a été implanté en 1831 pour exploiter la source qui a été captée à diverses reprises à une profondeur de 28 mètres sous la couverture graveleuse et limoneuse de 18 mètres dans une fissure de la roche en place constituée de gneiss. L’exploitation à cette époque était complexe car une nappe d’eau froide, de niveau très fluctuant, présente dans la couverture, se mélangeait à l’eau chaude (60 à 70 litres par minute et 40°C) et avait nécessité un équipement spécifique pour permettre la séparation des deux eaux. L’eau a une minéralisation d’environ 1 g par litre avec notamment du sulfate de sodium et 1 à 2 mg par litre d’hydrogène sulfuré.

Explication technique
Deux forages de 200 et 600 mètres de profondeur exploitent maintenant la source thermale de Lavey-les-Bains par pompage et alimentent le complexe thermal. Un débit moyen de 970 l/mn est présent.
Une exploitation en cascade à différents niveaux de température couvre la presque totalité des besoins en chaleur:
le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, ainsi que le réchauffement et le maintien de la température des divers bassins. Il faut remarquer que ces besoins sont assurés par une série d’échangeurs thermiques, mais en l’absence de toute pompe à chaleur. La puissance calorifique totale nécessaire atteint 1829 kW, et seulement 100 kW (5.5 %) sont apportés par une chaudière d’appoint au fuel. Après consommation dans le centre thermal, les rejets d’eau dans le Rhône à une température de 30 à 34° C atteignent un débit de 650 l/mn.

source:
www.geothermal-energy.ch
www.lavey-les-bains.ch