info@arath.ch

Blog

L’ophtalmologie prend aussi le COVID 19 au sérieux

A la Fondation de l’Asile des aveugles, le service technique est rentré en action dès le 13 mars. En moins de trois jours un important dispositif de tris et de gestion des flux à été mis en place.

Comme pour les autres établissements il a fallut tenir compte de directives, ordres, contre-ordres, vulnérabilités et sensibilités des collaborateurs.

Le service technique c’est organisé en tournus afin de limité le risque. Le Chuv qui de sont côté craignait une pénurie de personnel technique nous a demandé  la disponibilité de notre équipe en cas de coup dur sur la cité Hospitalière du Chuv. Heureusement l’épidémie étant pour l’instant contenu cela n’a pas été nécessaire.

Aujourd’hui la tendance s’inverse et nous organisons la récupération d’heures supplémentaires et d’éventuels arriérés de vacances, car quand tout va redémarrer, la encore le service technique devra répondre présent.

Voici quelques illustrations de nos actions:

la stratégie est de fermer l’accès à l’hôpital par une tente qui oblige le filtre systématique des patients, visiteurs et des collaborateurs. Cette installation est complété par deux autres abris, un pour comme salle d’attente avec des WC et l’autre pour le dépistage du COVID 19

 

 

 

 

Au niveau des accueils en plus des protections individuels et des mesures organisationnelles avec des marquages, tout les desks sont équipés de protection plastique.

 

 

 

 

 

Pour les consultations les distances sont nécessairement très courte pour les examens. La encore le service a mis en place des protections dans un premier temps avec des feuille de plasticage pour les documents en attendant du matériel plus durable du fournisseur de appareillage.

 

 

 

 

Article de Laurent Prior Responsable du service d’exploitation Facility Management de la Fondation de l’Asile des aveugles à Lausanne

 

 

Post a comment

*

code