info@arath.ch

Blog

Tous les services ont apporté leur pierre à l’édifice pour combattre cet ennemi invisible

Afin de faire face à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, l’équipe de direction de la Résidence La Plaine a pris un certain nombre de mesures que nous avons mises en place dès la parution des directives de l’OFSP mais également des mesures additionnelles valables dans le canton de Genève.

Dans le but de protéger les résidents comme les collaborateurs, la première et impérative mesure à prendre a été la diffusion des décisions et recommandations via les messageries, en interne, à destination des équipes, et en externe, à l’attention des familles et intervenants.

  • Mesures à destination des collaborateurs :
  • Mise à disposition du parking visiteurs dans le but de limiter l’utilisation des transports en commun
  • Mise en place de salles de pause, de tables et de chaises supplémentaires pour le respect des distanciations
  • Mise à disposition de distributeurs de gel hydroalcoolique au niveau des accès aux vestiaires
  • Mise à disposition quotidienne de masques à chaque entrée en fonction de chaque collaborateur
  • Mise en place des procédures renforcement des nettoyages
  • Suspension des formations incendie, colloques, commissions MSST
  • Mise à disposition de flacons de gel hydroalcoolique (de poche) avec remplissage quotidien dans chaque salle de soins
  • Mise en place d’un soutien psycho-social et spirituel pour les personnes contaminées ou endeuillées et leurs proches
  • Gestion et approvisionnement des stocks de produits de protection spécifiques au Covid 19
  • Installation de deux lits dans une pièce dédier pour le repos

 

  • Mesures à l’attention des intervenants extérieurs :
  • Suspension des activités de maintenance (effectués par des entreprises extérieures)
  • Suspension des plans de maintenance (interne)
  • Externalisation du linge pour alléger le service (sous-effectif)
  • Réglementation et encadrement des personnes devant intervenir dans la résidence
  • Mise à disposition de kits de protection pour les personnes venant de l’extérieur
  • Consignation des entrées des personnes étrangères au bâtiment
  • Réglementation des livraisons

 

  • Mesures liées aux résidents :
  • Mise en décontamination de 24/48 heures pour tous les colis, cadeaux , fleurs à destination des résidents
  • Fermeture du fumoir, lieu jugé trop exigu dans le contexte
  • Installation de tables et chaises supplémentaires dans les salons des étages pour le respect des distanciations
  • Ouverture des lignes téléphoniques en chambre
  • Configuration des PC du service « animation »pour permettre des échanges via Skype entre les résidents et leur famille

Dans un but d’amélioration continue nous avons également travaillé en parallèle sur la mise à jour du plan pandémie pour tous les services afin d’être en cohérence avec la période actuelle.

À ce jour nous ne comptons aucun cas de Covid-19 au sein de la Résidence.

Si nos efforts et notre capacité d’adaptation nous ont permis de nous protéger de cet ennemi redoutable, des dommages collatéraux ont pourtant éprouvé la résistance émotionnelle de nos résidents.

L’interruption radicale des visites qui rythmaient leurs journées à très vite été si douloureuse, que nous avons rapidement cherché à mettre en place un moyen sécurisé de permettre à chacun de combler ce manque affectif que seule la famille peut compenser.

C’est ainsi que le service technique a mis en place un lieu nommé par le service animation : la « Paillotte à parlotte ».

Ce barnum, accolé à une baie vitrée, permet au résident qui accède par l’intérieur, et à sa famille qui accède par le jardin de se voir et de se parler à travers un écran de protection que j’ai fait faire selon les normes en vigueur. J’ai veillé à ce que cet espace respecte l’intimité du moment de partage.

Ci-dessous  la photo de l’écran de protection que j’ai modifié pour l’adapter à l’ouverture et ainsi garantir la sécurité des personnes. J’y ai ajouté une plaque en aluminium dans le bas, ainsi qu’une protection en Plexiglas au-dessus pour obstruer la totalité de l’espace.

Ce lieu, qui peut recevoir jusqu’à 8 visites par jour, est, pour des raisons de sécurité,  toujours utilisé en présence d’un collaborateur.

 

Bien que ce compromis n’autorise pas encore les contacts de proximité, nous avons pu faire le constat, dès les premières rencontres, de l’impact incroyablement positif de ces retrouvailles sur la santé morale de nos résidents.

 

Je tiens à souligner que tous les cadres et collaborateurs, tous services confondus, ont apporté leur pierre à l’édifice pour combattre cet ennemi invisible

Nicolas CARLUCCIO, Responsable Technique, Résidence La Plaine à 1283 La Plaine

Post a comment

*

code